retour à la page d'accueil
Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie
Logo ADEME
Evaluation du gisement de bois pour l'énergie
Ademe Bois Energie / Objectifs et Méthodes / Méthodes / De la ressource aux disponibilités
fran&ccedilais english

Objectifs et Méthodes

Imprimer
Imprimer

Méthodes

 

De la ressource aux disponibilités


 

L’étude s’attache à identifier les gisements de biomasse disponibles pour l'énergie. Elle vise notamment à évaluer le volume de bois énergie supplémentaire dans le contexte économique actuel, c'est-à-dire celui ne faisant pas l’objet à ce jour d’une mobilisation par les acteurs. Pour cela, une méthode de calcul originale a été développée.


Les deux schémas suivants donnent une vision synthétique de la méthode pour l'estimation des disponibilités, depuis l'évaluation de la ressource en place (surfaces boisées et volumes sur pied) jusqu'aux calculs des différentes disponibilités (brutes, technico-économiques et supplémentaires). Chacun des éléments rapportés dans ces schémas sont présentés de manière détaillée dans les pages suivantes.

1) Schéma simplifié de la méthode
2) Schéma détaillé de la méthode



Les ressources dites "principales" (forêts, peupleraies, haies) font l'objet d'une évaluation détaillée des disponibilités (i) brutes, (ii) technico-économiques et (iii) supplémentaires.


A contrario, les ressources ligneuses "annexes" analysées dans l'étude (vignes, vergers, arbres urbains, souches forestières) font l'objet d'une évaluation de type exploratoire de leur disponibilité brute.


haut de page



Le calcul des disponibilités en bois dans les forêts, peupleraies et haies, s’opère en plusieurs étapes successives, schématisées ici.

Etape 1. Evaluation de la disponibilité brute à partir de la ressource estimée par les services statistiques nationaux et ventilation de ce volume en produits potentiels (BO, BIBE, MB) ;

Etape 2. Constitution de « parcelles virtuelles » possédant des caractéristiques d'exploitation similaires ;

Etape 3. Réfaction des volumes perdus lors de l’exploitation (contrainte technique) et des disponibilités en menus bois sur les sols les plus sensibles aux exportations minérales (contrainte environnementale). Cette étape conduit à évaluer la disponibilité nette technique ;

Etape 4. Calcul au niveau de chaque "parcelle" virtuelle (i) du coût de mobilisation du bois et (ii) du prix des produits extraits dans le contexte économique actuel ;

Etape 5. Comparaison du coût de mobilisation du bois au prix des produits bord de route. Si le coût est inférieur au prix bord de route, la "parcelle" est considérée exploitable (contrainte économique) et la disponibilité correspondante est inclue dans la disponibilité technico-économique ;

Etape 6. En déduisant la récolte actuelle de la disponibilité technico-économique, on obtient la disponibilité supplémentaire dans les conditions économiques actuelles.



haut de page    haut de page
Plan du site | Mentions légales | Nous écrire|